En ce moment En ce moment

Ces concours qui rapportent de l'or

Publié par Mallory Lalanne le

Je m'abonne
  • Imprimer

Une expérience porteuse

" Un jeune trop faible explose ", note le formateur. Est-il pour autant possible de déceler le potentiel chez un apprenti ? " Il m'est arrivé de préparer un apprenti particulièrement motivé pour qu'il décide finalement d'abandonner le concours juste avant le début des épreuves ", confie Bernard Truttmann. " Si un apprenti essaie d'atteindre son objectif, c'est qu'il a envie, et c'est plutôt bon signe sur sa capacité à absorber une forte charge de travail. Les jeunes compétiteurs qui pratiquent des sports collectifs y parviennent plus facilement ", relève Christian Cerqueira.

Une expérience qui peut donner des ailes aux jeunes et à leurs dirigeants. Guillaume Schneider, l'apprenti formé par Bernard Truttmann, va suivre à partir de septembre 2016 une maîtrise. Avec pour objectif d'empocher, avant ses 30 ans, le titre de Meilleur ouvrier de France. Une future nouvelle reconnaissance pour l'entreprise.

Une bête à concours

L'entreprise de plomberie et de chauffage Crusson, installée en Loire-Atlantique, s'est forgé une notoriété bien au-delà de son département. Les architectes, tout comme les donneurs d'ordres, la recommandent. Une réputation bâtie depuis 60 ans sur un savoir-faire familial. Mais aussi sur sa capacité à se renouveler, à valoriser le capital de l'entreprise par la transmission de ses compétences. La structure accompagne chaque année ses apprentis dans la préparation de concours. Une quinzaine de jeunes ont remporté des médailles, dont quatre ont été élus Meilleur apprenti de France (Maf). Arnaud Millet, en apprentissage depuis 2011, a été le dernier à remporter la médaille d'or de ce concours prestigieux en 2014, dans la spécialité "Installateurs thermiques".

L'arme du dirigeant pour motiver ses jeunes ? Mettre en avant les bons éléments. " Nous devons donner le goût aux jeunes d'apprendre. Une des meilleures solutions, pour les tirer vers le haut et leur déclencher un déclic, consiste à parler du succès des autres apprentis de l'entreprise ", confie Jacky Crusson. Autre clé du succès : valoriser le travail en équipe. Chaque jeune dispose donc d'un maître d'apprentissage pour le coacher sur les chantiers. Une politique de formation qui permet de fidéliser les salariés. " 80 % de nos employés sont des anciens apprentis. Certains ont commencé chez nous à 15 ans et ont évolué vers des postes de chef de secteur ", poursuit Jacky Crusson. Si les apprentis ne sont pas médaillés chaque année, cet engagement et cette valorisation du savoir-faire ont permis à la PME d'augmenter, tous les ans, son chiffre d'affaires.

Repères

Raison sociale: SARL Crusson

Activité: Plomberie, chauffage

Ville : Saint-Lyphard (Loire Atlantique)

Année de création : 1949

Dirigeant: Jacky Crusson, 58 ans

Effectif : 30 salariés (et 10 apprentis)

CA 2015 : 5 M€

Je m'abonne
Mallory Lalanne

Mallory Lalanne

Chef de service

Après avoir enregistré différentes expériences en presse généraliste, télévision et radio, j’ai décidé de rejoindre en 2010 l’univers de la presse professionnelle. [...]...

Voir la fiche
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet