En ce moment En ce moment

La durée du congé en cas de décès d'un proche devrait être rallongée

Publié par Claire Poisson le - mis à jour à

Une proposition de loi visant à allonger les congés exceptionnels accordés aux salariés lors du décès d'un enfant ou d'un conjoint a été votée le 23 novembre par l'Assemblée nationale.

Je m'abonne
  • Imprimer

La durée du congé exceptionnel accordé en cas de décès d'un proche devrait être rallongée. Une modification qui porte de deux à cinq jours la durée du congé en cas de décès d'un enfant et de 2 à 3 jours en cas de décès du conjoint ou du partenaire lié par un Pacs.

La proposition de loi de Michèle Delaunay et Jean-Marc Ayrault a été adoptée en première lecture à l'Assemblée nationale. Elle sera bientôt examinée par le Sénat.

Je m'abonne
Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Juridique

Par Angéline Duffour, Anna Milleret-Godet, Avosial

La question de la protection sociale du dirigeant est régulièrement évoquée dans la mesure où la situation du mandataire social est souvent [...]

Juridique

Par Amélie d'HEILLY, avocat associé au sein de 5QB Avocats

Bien peu d'employeurs le savent mais il existe deux moyens de réduire la rémunération d'un salarié : signer un avenant individuel à son contrat [...]