En ce moment En ce moment

Mondial du bâtiment 2019 : un observatoire des transformations du BTP

Publié par le - mis à jour à
Mondial du bâtiment 2019 : un observatoire des transformations du BTP

Pour ses 60 ans, le Mondial du bâtiment veut connecter les pros à l'innovation. En plus de présenter une panoplie de solutions, le salon souhaite anticiper des changements pour mieux accompagner les professionnels.

Je m'abonne
  • Imprimer

Pour ses 60 ans, le Mondial du bâtiment met le paquet. Le salon se tiendra du lundi 4 au vendredi 8 novembre 2019 à Paris-Nord Villepinte. L'événement, qui regroupe Batimat, Interclima et Idéobain, promet d'être riche en innovations.

Entre les halls 5 A et 6, les visiteurs pourront découvrir un secteur Construction Tech® de 4500 m2 regroupant une centaine de start-up, une zone de 400m2 qui offre une visite immersive de la ville et du chantier du futur ainsi qu'un espace démonstration mettant en scène les technologies de demain (maison 3D, robots, drones).

Il y aura également un secteur dédié aux EPI, et un autre de 2500 m2 consacré au "Vivre Bois" pour apprendre à utiliser des solutions renouvelables et non productrices de déchets.

Aider le secteur à appréhender les changements

Chacun des espaces a pour vocation d'apporter des réponses concrètes à des enjeux fondamentaux pour le bâtiment dans les prochaines années. "Nous ne parlerons pas de 2030 ou de 2050, mais des urgences des 10 prochaines années, avec une conviction très forte que le bâtiment sera au centre des transformations sociétales et de la façon dont nous devrons aménager les villes", a confié Guillaume Loizeaud, directeur de la division Construction de Reed Expositions France, lors d'une conférence de presse mardi 29 janvier 2019.

Six grandes tendances porteuses de changements ont ainsi été identifiées par les organisateurs du salon et vont donc s'inviter dans les allées du salon. Inventer de nouveaux logements flexibles, accessibles, économiques, et surtout capables de s'adapter tout au long de la vie, généraliser la connectivité et l'intégration des nouvelles technologies (voix, intelligence artificielle, 3D...), utiliser des solutions renouvelables et non-productrices de déchets, ou encore concevoir des modes constructifs à empreinte carbone réduite ou nulle.

"Limiter la consommation d'énergie sur les chantiers est une priorité. Il faut que notre filière se prépare à avoir des engins de chantier et des flottes de véhicules moins consommateurs d'énergie", a commenté Jacques Chanut, président de la Fédération française du bâtiment (FFB).

Je m'abonne

Mallory Lalanne

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet