En ce moment En ce moment

Heures sup'à la hausse

Publié par le

Les secteurs en pénurie de main-d'oeuvre, comme le bâtiment, pourront peut-être bénéficier d'un quota d'heures supplémentaires plus élevé. C'est en tout cas ce que propose Alain Tapie, nommé «Monsieur heures sup'» par la ministre de l'Economie, Christine Lagarde. Souvent issus d'accords de branche, ces quotas sont en effet inférieurs, pour certains secteurs, au seuil légal de 220 heures par an. Approuvé par Christine Lagarde, ce rapport pourrait faire l'objet d'une proposition de loi.

Sur le même sujet