En ce moment En ce moment

Elle apprend à s'adresser à la presse

Publié par le

«Ne jamais dire nous, mais citer le nom de la société, sans hésiter à le répéter». C'est un conseil que Mélanie Araté, directrice commerciale de Rouvière, entreprise gardoise de maçonnerie, se remémore régulièrement, dès qu'elle rédige un communiqué de presse. Une recommandation émanant d'un stage de deux jours à Voie de Presse, une société formant les TPE aux relations presse.

Au printemps 2005, Rouvière souhaite développer son négoce autour de la brique de verre, un produit en plein essor. Ses concurrents directs sont les grandes surfaces commerciales, qui disposent de moyens de communication incomparables. Mélanie Araté décide alors de rejoindre l'entreprise dirigée par son père et de prendre en main la communication. C'est un mail de Voie de Presse qui la convainc de suivre une formation à Paris. «Les intervenants nous ont montré des communiqués de presse, bons et mauvais, se souvient-elle, puis nous avons réalisé avec leur aide nos propres dossiers et communiqués». Coût pour la société: 1 300 euros HT. Un investissement qui inclut un fichier d'adresses personnalisé, avec des contacts dans les magazines de décoration à destination des professionnels et des particuliers. «Une base de départ, que j'ai affinée en fonction des retours et des contacts avec les journalistes», précise Mélanie Araté. Depuis, Rouvière bénéficie d'une couverture presse «très satisfaisante» selon sa directrice commerciale: «Nous avons un article par mois dans nos dix titres cibles. Autre retombée: nous sommes aujourd'hui devenus un acteur incontournable sur le secteur de la brique de verre. Les publications professionnelles ont été des relais efficaces auprès des prescripteurs, architectes et maîtres d'oeuvre.» Prochain objectif: mieux se faire connaître des artisans.

Mélanie Araté a fait de Rouvière un acteur incontournable sur son marché.

Mélanie Araté a fait de Rouvière un acteur incontournable sur son marché.

Repères

- RAISON SOCIALE
Rouvière
- ACTIVITE
Maçonnerie et distribution
- VILLE
St-Hilaire-d'Ozilhan (Gard)
- ANNEE DE CREATION
1987
- DIRIGEANT
Serge Rouvière, 51 ans
- EFFECTIF
19 salariés
- CA 2006
1 370 000 euros

Céline Keller

Sur le même sujet